construire une maison individuelle
Le constructeur de maison

Qui peut construire une maison individuelle ?

Ca y est, comme nous, vous avez un projet de construction mais ne savez pas encore qui peut construire une maison individuelle ?
Il y a quelques mois encore, j’aurais été incapable de vous en parler. Aujourd’hui, je peux vous partager mes quelques connaissances sur le sujet. La construction d’une maison étant un projet d’ampleur, il est vraiment important qu’on soit au fait de chaque détail.
Alors, forcément, je m’informe beaucoup et je suis tombée sur des témoignages et articles parlant d’arnaques dans la construction de maison individuelle. Tout ce que j’ai lu m’a amené à vous écrire le présent article.
Pourquoi y-a-t-il autant de malfaçons, que dit la loi et qui peut réellement construire votre maison ?

Vous avez déjà un terrain ? Qui peut construire votre maison ?

Si vous êtes déjà propriétaire d’un terrain, vous avez le choix pour la construction de votre maison.
Vous pouvez faire construire votre maison à un constructeur de maison individuel comme le notre, vous pouvez faire appel à un maitre d’oeuvre mais vous pouvez aussi construire votre maison vous-même si vous en avez la capacité et les moyens.

autoconstruction maison

Construire sa maison soi-même

Construire sa maison soi-même est une décision à bien mûrir. Ce n’est pas impossible mais ça peut être long et difficile, surtout si vous n’avez pas de connaissances et d’expérience.

Vigilances en cas d’auto construction sur un terrain à risque

Si votre terrain est argileux, s’il est sur une zone où il y a des risques de mouvements de terrain (anciennes carrières d’exploitation par exemple) ou s’il y a une nappe phréatique sous le sol de votre terrain, il faut doubler de vigilance car les fondations doivent être spécifiques. Une étude de sol, indispensable dans tous ces cas-là, vous informera de la nature des fondations à mettre. Mais au vu de ce que décrit le rapport d’une étude géotechnique (ou de sol), il faut éviter de se lancer dans l’aventure seul si on n’est pas compétent.

Assurances et garanties en cas d’autoconstruction

Si vous décidez de construire votre maison vous-même, évidemment, vous pouvez faire un contrat avec des artisans et des entreprises pour des travaux précis que vous ne pouvez pas faire vous-même (terrassier, maçon, électricien, plombier, menuisier, couvreur etc) mais chaque corps de métier doit avoir une assurance et vous donner une garantie. Le couvreur doit par exemple avoir une garantie décennale.
Il est également important de savoir que si votre maison a une surface de plus de 150m2, vous devez faire appel à un architecte.
D’ailleurs, pour plus de sécurité en cas d’autoconstruction, il est conseillé de faire appel à un architecte, quelque soit la surface de la maison. Cela permet de bénéficier de plusieurs assurances ainsi que de la garantie de parfait achèvement et de la garantie biennale. Cela revient à faire appel à un maitre d’oeuvre architecte. Je vous en reparle plus bas.

Construire sa maison soi-même, les risques

On pense souvent à tort que l’autoconstruction est un moyen d’avoir une maison neuve à moindre coût. Mais n’oubliez pas le temps que vous allez passer et les difficultés que vous pourrez rencontrer. De plus, en cas de malfaçons, les réparations pourront vous coûter cher.
Il faut aussi savoir qu’en cas de revente de la maison dans les dix années suivant sa construction, les potentiels acquéreurs pourront être refroidis par l’absence de garantie décennale et d’assurance dommage-ouvrage.

construction maison maitre d'oeuvre

Faire construire sa maison à un maitre d’œuvre

Vous pouvez aussi confier la construction de votre demeure à un maitre d’oeuvre. Ce maitre d’oeuvre peut être un architecte mais ce n’est pas obligatoire.

Les avantages de faire construire par un maitre d’oeuvre

Avec un maitre d’oeuvre, vous pouvez faire construire une maison sur mesure tout en maîtrisant les coûts. Le rôle principal du maitre d’oeuvre est de concevoir le plan et conduire les travaux. Vous pouvez lui confier tout ou seulement une partie de la construction. Vous pouvez par exemple lui confier les fondations et les travaux les plus difficiles et prendre en main la suite des travaux une fois que votre maison est hors d’eau hors d’air. Mais vous pouvez aussi aller plus loin avec lui afin qu’il travaille pour vous jusqu’à ce que votre maison soit complètement habitable.
Avec un maitre d’oeuvre, vous pouvez également faire appel à des artisans que vous connaissez déjà ou à qui vous faites confiance. Le maitre d’oeuvre ne peut pas vous imposer ses partenaires.
Par rapport à l’auto-construction, vous bénéficiez de plusieurs garanties en passant par un maitre d’oeuvre :

  • Une garantie de parfaite achèvement de 1 an à compter de la réception pour réparer les éventuelles anomalies
  • Une garantie biennale pour les équipements de la maison
  • Une garantie décennale pour les gros oeuvres
  • Une garantie de responsabilité civile.

Quant à la garantie dommage-ouvrage qui reste obligatoire , elle est à la charge du maitre d’ouvrage, c’est à dire vous et ne couvre pas la non livraison de la maison.

Faire construire sa maison à un maitre d’oeuvre : gare aux pièges !

Parmi les arnaques sur la construction d’une maison individuelle, il y a le cas des maitres d’oeuvre qui se font passer pour des constructeurs de maison individuelle. Si vous ne vous renseignez donc pas et si vous ne savez pas que ce sont deux types de constructeurs complètement différents, vous pouvez vous faire avoir.
Mais le plus gros risque de contractualiser avec un maitre d’oeuvre est la non livraison de la maison en cas de liquidation judiciaire. En effet, si la société fait faillite et dépose le bilan, le maitre d’ouvrage, en l’occurence le client, ne verra jamais sa maison ou devra supporter seul son achèvement. Le maitre d’oeuvre n’a pas de garantie de livraison à prix et délais convenus. Pour cette raison, la plupart des établissements bancaires refusent de financer une construction s’il n’y a pas de contrat CCMI c’est-à-dire un Contrat de construction de maison individuelle que nous allons voir juste ci-dessous.

Construire sa maison

Faire construire sa maison à un constructeur de maison individuelle

Les garanties et assurances d’un contrat CCMI

Lorsque vous faites construire votre bien à un constructeur de maison individuelle, vous signez un CCMI ou Contrat de Construction de Maison Individuelle. C’est un contrat régi par une loi ( La loi du 19 décembre 1990). Il vous propose des meilleures couvertures par rapport à un contrat de maitrise d’oeuvre.

  • La garantie de parfait achèvement, qui vous couvre des éventuels désordres découverts après la livraison de la maison.
  • La garantie biennale, qui assure tous les équipements pendant 2 ans.
  • La garantie décennale, qui vous couvre en cas de malfaçons sur les gros oeuvres.
  • L’assurance dommage-ouvrage, qui garantit le remboursement ou la réparation des désordres relevant de la garantie décennale sans attendre les décisions de justice.
  • La garantie de livraison à prix et délais convenus, qui garantie la livraison de la maison même en cas de faillite de la société. Elle a en effet une assurance qui prend le relais si jamais il y a un dépôt de bilan.
  • Le prix ferme et définitif, qui signifie que le constructeur ne peut pas vous réclamer un coût supplémentaire par rapport à ce qui est prévu dans le contrat.

Faire bâtir sa maison à un constructeur de maison individuelle : les points de vigilances

Malgré les couvertures du contrat CCMI, faire construire votre maison à un constructeur de maison individuelle n’est pas sans risque.
Avec un contrat CCMI, vous ne contractualisez pas directement avec les corps de métier. Vous ne pouvez donc pas choisir vos artisans et contrôler la qualité de leurs travaux.
Les désordres et malfaçons ne sont pas inévitables. Lors de la remise des clefs, les travaux livrés ne seront pas toujours à la hauteur de vos attentes.
Certains constructeurs enverront un expert gratuitement lors de la livraison de la maison. Des constructeurs sont dénoncés par leurs maitres d’ouvrage pour ça car la plupart des experts envoyés roulent pour eux et ferment les yeux devant les malfaçons. Dans un pareil cas, vous serez contraints de payer les 5% restants et ne bénéficiez pas des 7 jours prévus par la loi pour constater les éventuels désordres. Deux solutions s’offrent alors à vous, soit vous emmenez votre propre expert, vous payerez alors ses honoraires, soit vous contestez la présence d’un expert dès la signature du CCMI (cela est parfois un parcours du combattant mais légalement, le constructeur n’a pas le droit de vous le refuser).
Si toutefois, vous avez oublié de vérifier ce point ou si vous ne le saviez pas, procurez vous de toute une liste de tout ce qu’il faut vérifier lors la réception de la maison et prenez le temps de tout regarder. Soyez également sans stress car au pire des cas, vous avez la garantie de parfait achèvement et la garantie biennale. Le seul bémol est que des travaux pourront avoir lieu chez vous alors que vous êtes déjà installé.

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *